Maison»Comment»Les sifflets de cerf sur les voitures fonctionnent-ils?

Les sifflets de cerf sur les voitures fonctionnent-ils?

1
Actions
Pinterest WhatsApp

Les sifflets de cerf fonctionnent-ils sur les voitures?

les sifflets de cerf fonctionnent-ils sur les voitures 2018?If you’ve ever had a motoring accident involving a deer, you’ll know how damaging it can be. Over the years, there have been numerous different approaches employed to try and reduce the potential for collisions on country roads.

Cela comprend la mise en place de clôtures pour restreindre l'accès, l'éducation des conducteurs à être plus conscients et même l'utilisation de méthodes biologiques telles que la pulvérisation de la végétation autour des routes avec des répulsifs.

Tout le monde en milieu rural comprend la nécessité d'une sorte de dissuasion. Toute collision cause non seulement des blessures aux cerfs, mais peut causer des dommages importants au véhicule et mettre en danger les passagers à l'intérieur.

Selon le Institut d'assurance pour la sécurité routière:

  • La population de cerfs augmente considérablement à l'automne entre octobre et décembre.
  • Il y a plus d'un million et demi d'accidents impliquant des collisions avec des cerfs.
  • Cela cause environ 150 morts par an, plusieurs milliers de blessés et plus de $1 milliard de dommages aux voitures.

Une option bon marché et populaire qui existe depuis environ 20 ans est le sifflet de cerf. Il peut facilement être monté sur n'importe quel véhicule et fournit, selon les fabricants, un avertissement à tout animal à proximité de rester à l'écart de la route.


Comment fonctionnent les sifflets de cerf?

The deer whistle or deer horn is not a new invention. They’ve been around since 1979 and were originally patented in Austria. People seem to like them because they are a cheap method of potentially frightening deer off the road. They work by creating a high pitch whistle because of the air flow from your moving vehicle. In the past few years, electronic deer whistles have also come onto the market.

Deer Whistles: les preuves

While much of the early ‘evidence’ relating to deer whistles was anecdotal, a more formal piece of research was carried out in Finland. This seemed to suggest that a variety of animals including deer and bears were alerted to or could hear the high pitch whistle and this could keep them off the road. While this appeared to back up the initial claims for the device, there were problems with the research method that meant it wasn’t an entirely reliable piece of work.

1. Ce que les cerfs entendent

Le son se déplace par vagues et est caractérisé par deux facteurs: la fréquence et l'amplitude.

  • La fréquence correspond à la proximité des ondes. Plus la distance est étroite, plus le son est aigu.
  • L'amplitude détermine le volume, ce qui signifie que les ondes plus grosses sont plus bruyantes que les plus petites.

Découvrir ce que les cerfs (ou tout autre animal d'ailleurs) sont susceptibles d'entendre n'est pas un simple entre 1 et 8 kHz, ce qui correspond aux sons qu'ils sont susceptibles de faire individuellement et en tant que tel dans certaines circonstances.

What the research suggestsTheoretically, they should be able to hear the sound of the deer whistle even if humans cannot. While deer can hear it when the car comes by, it doesn’t necessarily mean they are going to react to it, however. The theory that deer are quite naturally skittish animal and so any strange sound is likely to make them move away is not as concrete as many people believe.

2. L'expérience de l'Utah

Researchers in Utah took a closer look at the effect of the car whistles on the mule deer. They had a large population of different groups to monitor here and used cars that either had whistles or didn’t to provide a comparison. While some deer did move away from vehicles that had whistles fitted, they were just as likely to be affected by a car that had no whistle. In other words, it didn’t make much of a difference either way.

L'Université de Géorgie a mené d'autres travaux qui sont parvenus à une conclusion similaire. Ce que cette recherche a ajouté, c'est que certains des appareils utilisés ne produisaient pas le son à haute fréquence que les fabricants avaient promis de produire.

3. Recherche sur le refuge faunique du Berry College

Les signaux sonores purs ont fait l'objet d'une autre expérience de l'Université de Géorgie, cette fois au Berry College Wildlife Refuge. Il s'agissait d'une étude plus soigneusement contrôlée qui utilisait cinq fréquences différentes, suffisamment fortes et cohérentes pour influencer la réponse ou non des cerfs. L'expérience a utilisé un système de sonorisation monté sur un véhicule, et un observateur était sur place pour enregistrer la réponse du cerf.

Entre la moitié et les deux tiers des réponses ont été jugées neutres. le cerf n'a pas répondu positivement ou négativement au son. En fait, avec la fréquence plus basse utilisée, les cerfs étaient plus susceptibles de se déplacer vers le son que de s'en éloigner.

Certaines personnes qui préconisent les sifflets de cerfs ont souligné que cette expérience ne produisait que des sons purs d'une fréquence déterminée. Les sifflets de cerf, disent-ils, émettent un éventail plus complexe de sons différents qui sont influencés par un large éventail de facteurs. Il y a, cependant, peu ou pas de preuves ou de recherches qui ont été entreprises pour soutenir ce point de vue ou s'il est valide ou non.

D'autres preuves indiquent que les sons de tous types peuvent être affectés par les conditions routières. Le sifflet peut se perdre dans le vent ou être amplifié ou atténué en fonction du bruit du véhicule sur lequel le sifflet est installé. Vous devez également prendre en compte la position du cerf à l'approche de la voiture ainsi que sa capacité à traiter le son et à déterminer s'il est menaçant ou non.

Les sifflets de cerf sont-ils efficaces?

It’s most likely that deer collisions are set to increase in the future because of the growing deer population and the higher number of cars on the road. Il y a peu ou pas de preuves concrètes que les sifflets de cerf fournissent un moyen de dissuasion approprié et réduisent efficacement le nombre de collisions. Certains fabricants affirment que leurs appareils émettent des fréquences d'ultrasons qui effraient les cerfs nerveux, mais ce n'est souvent pas le cas du tout.

De nombreux experts estiment qu'une approche beaucoup plus utile est une meilleure éducation des conducteurs et qu'une conduite plus défensive est essentielle pour réduire le nombre d'accidents à long terme. Par exemple, être conscient que plus de cerfs ont tendance à être sur la route au crépuscule et à l'aube et que l'observation d'un cerf signifie généralement qu'il y en a plus au coin de la rue lorsqu'ils voyagent en meute. L'utilisation de vos feux de route sur une route de campagne peut également vous aider à voir les animaux sur la route à temps, en particulier dans les zones fortement boisées.

Voici quelques conseils d'experts pour rester en sécurité sur la route dans les zones où la population de cerfs est élevée:

  • Watch out for other deer when you see just one – they’re generally pack animals and don’t travel alone.
  • Gardez un œil spécial entre le crépuscule et l'aube.
  • Faites attention aux panneaux de signalisation et ajustez votre comportement de conduite en conséquence.
  • Si vous vous trouvez dans une zone de cerfs sur la route à plusieurs voies, restez sur la voie du milieu autant que possible.
  • Assurez-vous toujours que vous et vos passagers portez une ceinture de sécurité.
Post précédent

Les détecteurs de radar sont-ils légaux en Géorgie?

Prochain article

Comment utiliser un testeur de pression de carburant

Aucun commentaire

Laisser une réponse